vendredi 12 mars 2010

Les antennes de téléphonie mobile sont dangereuses pour ma voisine


Une habitante d'un village voisin du mien est allée chez le magnétiseur se faire démagnétiser. Elle a posé la main sur une boule en cuivre fixée sur une tige flexible fichée dans un socle comme celui d'un punching-ball ou d'un lampadaire.
Le magnétiseur qui lui serrait la main se tenait pieds nus dans l'eau froide d'une bassine en métal; il se concentrait très fort pour émettre des ondes nettoyeuses et les réceptionner ensuite dans son corps à lui, toutes moches et polluées, afin de les renvoyer pures et fortes dans le corps de sa patiente.
C'est un métier à risques, et il ne prend que cinquante euros pour une consultation de ce type. En principe on donne ce qu'on veut ou ce qu'on peut, mais tout le monde prépare le billet de cinquante euros parce que les chèques, n'est-ce pas...
Cette dame a souvent quelque chose qui cloche. Petits, ses enfants avaient toujours des vers, les vers vont droit au foie et font qu'on ne peut pas apprendre correctement ses tables de multiplication, c'est bien connu, et elle a dépensé une fortune chez le passeur de vers. Sa fille aînée ne vient presque plus la voir alors qu'elle habite tout près et son beau-fils est antipathique comme pas deux, son dernier fils travaille mal au lycée agricole et s'acoquine avec des voyous, elle en conçoit des insomnies pour lesquelles le docteur est obligé de lui changer souvent les remèdes, car les cachets l'empêchent presque tous de bien digérer, ce qui la "fait aller" la nuit et lui donne des aigreurs d'estomac. Les vaches ne prospèrent pas comme elles devraient, il est né un veau aveugle la semaine dernière, quel malheur d'être fâchée à mort avec Arsène, lui qui sait si bien lever les sorts jetés par des voisins jaloux.
Je l'écoute d'une oreille poliment attentive sur le parking du Super U et décline son invitation à passer prendre un café. Je lui souhaite une meilleure santé, mais elle me répond "ça ne va pas s'arranger". Je ne lui demande pas pourquoi, mais elle me le dit tout de même: on a installé une, puis deux, puis trois antennes de téléphonie mobile pas très loin de chez elle, voilà pourquoi elle sort de chez ce magnétiseur qui a trouvé un regain de clientèle en stimulant les forces régénératrices du cerveau de ses clients affaibli par les bombardements d'ondes négatives de ces engins malfaisants. Elle est tranquille pour un mois, il lui a donné un bidon d'eau de son puits béni, chargée en énergie par ses soins. Elle doit en boire un peu et s'en mouiller la tête chaque jour, et respecte fidèlement cette prescription.
D'ailleurs, elle en offre aussi à son chien, si brave, si bon gardien, et à son mari aussi puisqu'elle fait le café avec.

34 commentaires:

  1. Terrible histoire. Vous habitez à DavidLynch-land ?

    RépondreSupprimer
  2. Dorham: Zyva, vous. Critiquez pas les croyances des autres.

    RépondreSupprimer
  3. Z'avez raison, en plus, quand on regarde certaines pubs pour les eaux minérales...

    RépondreSupprimer
  4. Avant, il ne fallait pas passer les cassettes audio devant les aimants, car ça les démagnétisait. Du coup, pour me démagnétiser, je prends un bain d'aimants, ou plus simplement une boisson à base d'aligo et d'aimant.

    D'où la chanson des vieux aimants.

    (Vendredi 12 me fait un effet pire que le Vendredi 13, ça fait peur).

    RépondreSupprimer
  5. L'essentiel n'est-il pas d'y croire...
    Quelle histoire, Dieu quelle histoire et si bien relatée...
    Ce qui me ferait dire :
    S'il vous est possible, chère Suzanne, envoyez-moi donc un peu d'eau "magnétisée" (lol) pour chasser mes idées noires.....
    Sûr qu'aspergées par cette eau miraculeuse elles retourneront
    d'où elles viennent...

    RépondreSupprimer
  6. Jeffanne: une fine de poire parfumée et bien costaude, plutôt !

    Balmeyer, des vieux aimants qui eurent des orages magnétiques, of course ? (du pur tilleul pour Balmeyer, pas du tilleul menthe, ce serait trop fort pour ce qu'il a)

    RépondreSupprimer
  7. Les verres vont droit au foie ?

    RépondreSupprimer
  8. Nicolas: TOUT va au foie, pour les guérisseurs! il faut toujours soigner le foie, soutenir le foie, drainer le foie.... (et on boit pour oublier son foie)

    RépondreSupprimer
  9. Vous semblez ignoré que ces antennes provoquent des syndromes d'hypersensibilité et qu'il y a des preuves internationales des dangers du téléphone portable et de la wifi mais bien sur c'est comme l'amiante on attend qu'il y est des millions de morts par cancers sans compter le mal de tête les dépressions les insomnies les ulcères et la stérilité masculine
    http://www.robindestoits.org/

    RépondreSupprimer
  10. Anonyme, si vous avez raison, l'avenir est en effet bien sombre, et nous risquons de mourir bêtement avant la fin du monde. Enfin, vous, oui, mais moi j'ai le magnétiseur pas loin, héhé.... (c'est quoi, votre n° de portable ?)

    RépondreSupprimer
  11. Suzanne : vous nous avez dégoté un anonyme de première grandeur !

    RépondreSupprimer
  12. Didier: je viens de recevoir un mail d'un Gilbert de M me demandant l'adresse du magnétiseur... Je suis peut-être la proie quelque plaisantin ? hmmm?

    RépondreSupprimer
  13. ah, quand même... (c'est un pdf d'un site d'éditions "Santé publique")

    Parmi les troubles:
    -envies suicidaires, envie de se jeter dans le vide
    -apathie se traduisant par une tendance à laisser traîner ses papiers, à ne plus faire ses comptes
    (oh, purée, je suis touchée, merdalors)
    et au dos du PDF:
    -attirance morbide pour l'écran, propension à écrire n'importe quoi,blogage, tchattage, twittage, etc.

    RépondreSupprimer
  14. "-attirance morbide pour l'écran, propension à écrire n'importe quoi,blogage, tchattage, twittage, etc."

    Vous plaisantez, mais je viens de mettre un nom sur mon mal. C'est le premier pas vers la guérison !

    RépondreSupprimer
  15. De temps en temps on a de petits groupes d'hystériques qui se plaignent de tels symptômes (fatigue intense, goût métallique dans la bouche, saignement de nez, migraines) à l'installation d'une antenne relais et qui ont l'air vaguement ridicules quand on apprend que ladite antenne n'est pas encore en fonction.

    RépondreSupprimer
  16. Malavita, vous parlez de cette histoire?

    Je ne sais pas s'il y a de vraies nuisances ou pas,mais vu la liste des symptomes....

    RépondreSupprimer
  17. Oui, c'est la même histoire.
    Et ce sont toujours des symptômes assez flous et difficiles à objectiver.

    RépondreSupprimer
  18. 50 Euros, quand même!
    C'est donné, dis donc.
    Quand je srai grande, je veux être maligne comme le voisin de votre voisine.

    RépondreSupprimer
  19. Marine, tssst tsst. Est-ce que votre mère avait un don ? êtes-vous la troisième fille d'une troisième fille, ou bien née le jour de la Saint-Parfait ? Non ? Alors, n'y pensez même pas.

    RépondreSupprimer
  20. Chiche...
    mais vous trinquez avec moi
    n'est-ce pas et sans façon,
    et qui de vous, qui de moi,
    ramènera l'autre à la maison.
    titubant, riant et chantant
    pourvu que ce ne soit pas :
    "la chanson des vieux aimants"

    Un pur scandale et dans la tradition, je pouffe....

    RépondreSupprimer
  21. Jeffanne ne se trompe pas de blog?

    RépondreSupprimer
  22. Suzanne, on a les troubles mais pas d'antenne au Plessis, est-ce normal ?

    RépondreSupprimer
  23. Marine

    C'est là, toute l'ambiguité de mon com....
    douteux, très douteux, n'est-ce-pas !!!

    RépondreSupprimer
  24. Catherine, ah, non, ce n'est pas normal. Vous devez être dans une zone d'expérimentation d'antennes souterraines.

    RépondreSupprimer
  25. Il y a eu des nombreuses plaintes de riverains au sujet d'une antenne relais, ils se plaignaient de tout un tas de symptômes. Après enquête.. elle n'était même pas encore branchée.

    RépondreSupprimer
  26. ah je vois que vous êtes gâtée aussi côté voisinage... j'ai rencontré ma nouvelle voisine hier, j'ai passé deux heures dans la 18ème dimension et j'ai terminé avec une migraine terrible, mais là je comprends... elle devait avoir son portable dans sa poche... ou alors elle m'a refilé les vers de son fils :-)

    RépondreSupprimer
  27. Bealapoizon, bienvenue et merci pour ce commentaire édifiant, qui prouve bien que DEUX heures pour une nouvelle voisine, c'est trop.

    RépondreSupprimer
  28. Excellent, j'en rit encore :-)

    Sinon ya un pour avec un t qui traîne vers la fin... ;-)

    RépondreSupprimer
  29. Polluxe, merci, c'est corrigé. (Ce maudit T est allé se coller sur votre "pris", à la place du S...^^^)

    RépondreSupprimer
  30. J'adore ce billet et les commentaires !!


    Encore, encore, les histoires de vos voisines, que vous leur fassiez des trucs aux cheveux ou pas !!!

    RépondreSupprimer
  31. Audine : merci! J'hésite entre vous écrire une histoire ou vous envoyer quelques-unes de mes voisines...

    RépondreSupprimer
  32. "on attend qu'il y est des millions de morts par cancers sans compter le mal de tête"

    RépondreSupprimer
  33. Balmeyer: c'est beau, hein ? de tête plutôt que céphalées ou migraines, et c'est bien le mal de tête qui prend la tête quand on voit la liste des symptômes ravageurs.

    Je vous recommande, sur le site dont l'Anonyme fournit obligeamment le lien, le Calvaire des Deux Soeurs ElectroSensibles de Bresse. J'espère qu'il s'agit d'une fiction parce que sinon c'est dégueulasse de se moquer de personnes qui... euh, qui ont un petit problème de mal de tête. Un petit extrait ?

    "Les deux sœurs se disent électro-hypersensibles. Loin d'être seules dans ce cas, elles ont d'ailleurs créé un collectif pour regrouper les personnes qui partagent le mal des ondes. À peine le temps de s'installer qu'un pic d'ondes est ressenti par nos hôtesses. Bénédicte ne cesse de pleurer et de se plaindre de nausées. Sa sœur est prostrée sur une chaise se tenant la tête entre les mains. Une de leurs amies réfugiées en Bresse, qui a dû fuir sa ville à cause des ondes, court vers les toilettes.

    Quelques minutes plus tard, l'enfer se termine. « Je surchauffe », confie Bénédicte en allant chercher un torchon avec un peu de glace. "

    Mais il y a ça et là des petits hâvres de paix et de pureté magnétique, comme dans ce camping sans ondes (attention, cette vidéo est déconseillée aux personnes sujettes au fou-rire qui internautent depuis leur lieu de travail.)

    RépondreSupprimer

Modération parfois, hélas, mais toujours provisoire, ouf.