vendredi 16 septembre 2011

J'en ai trouvé un beau

J'ai découvert un joli blog:
 
"Les néos-réacs ont trouvé leurs héros: Elizabeth, Finkie, Zemmour... Pour être tout à fait honnête, ils ne les ont pas trouvé, on les leur a offert.
Il est arrivé, en effet, un jour où l'on a ouvert des colonnes médiatiques à ces grands patriotes, très discrets sur leur amour de la France jusque là, pour une raison que ne se permettent même pas d'interroger nos fiers néo-conservateurs pourtant férus de complotisme et habituellement grands amateurs d'analyses aussi profondes que subtiles. 
[...] 
Comme, en plus, il sera toujours moins dangereux de chier sur une mosquée du 9.3 que d'interpeller le rôle d'une communauté en col blanc dans le naufrage du pays (comme peut en témoigner le pédé vénérable Renaud Camus qui a bien vite préféré diriger ses flèches contre un autre cible que celle qui lui avait valu ses premiers – et seuls vrais – déboires...), il y a incontestablement là un boulevard populiste promis à un lumineux avenir que nos amis si avides de reconnaissance sociale auraient bien tort de ne pas exploiter. "

Ces extraits sont à replacer dans leur contexte sur ce merveilleux blog, eure-et-cas, tenu par une certaine Sonia, qui commente ainsi chez Dxdiag:

"Mettre un frein à la natalité suppose evidemment le recours à la contraception, la sterilisation et l'avortement: ces actes sont incompatibles avec le respect de la dignité humaine. On ne gere pas des hommes comme des animaux, lesquels peuvent effectivement etre nuisibles a trop haute concentration, alors que l'homme possede une ame de valeur infinie que Dieu seul peut controler, c'est lui l'auteur de la vie et le decideur de la mort."

(amies féministes, bonjour!)

25 commentaires:

  1. Mais vous fréquentez n'importe quels blogs !

    RépondreSupprimer
  2. Ah, oui ! mais celui-là, preums.

    RépondreSupprimer
  3. Même pas capable de mettre des majuscules quand elle parle de Dieu, en plus.

    "Lui", "l'Auteur"... Soso !(soupir, la France d'avant, c'est plus ce que c'était !!!)

    RépondreSupprimer
  4. Dorham: ils ont la bouche trop petite pour parler de Dieu avec une majuscule... et la tête trop pleine de conneries pour qu'y rentrent des capitales...

    RépondreSupprimer
  5. Suzanne, je suis affreusement jaloux : c'est moi qui aurais dû le trouver, çui-là !

    RépondreSupprimer
  6. Didier: famille nombreuse, vie rurale avec poules, toilettes sèches, sectarisme à l'américaine avec le jeu complet d'anti-tout (anti-autres religions, anti homosexuels) à tous les étages, moi je dis que ça force le respect.
    (pas de bol, les réacs des médias sont tous des... vous savez bien, quoi.)

    RépondreSupprimer
  7. Vous étiez trop occupé Didier à foutre le dawa chez vous en appuyant sur le bouton qui déclenche l'arme atomique : Allende / Pinochet !

    RépondreSupprimer
  8. Sonia, Sonia... ça ne serait pas celle qui a "animé" un des derniers billets de F+ par hasard ? J'ai l'impression de reconnaître sa prose (indigeste au possible).
    Geneviève

    RépondreSupprimer
  9. Ma chere suzanne, vous avez la bouche trop remplie de vacuité pour comprendre ce que votre tete trop vide ne peut enregistrer.
    ah, un petit détail, mon joli blog prend un h à heure...j'y tiens! venez-y souvent pour alimenter votre blog moqueur de choses intéressantes, il y en aura d'autre "beau", pasd'soucis.

    RépondreSupprimer
  10. Je suis toujours admiratif devant les gens qui pensent qu'on ne peut pas faire de fautes exprès, ou bien qu'on ne peut pas se servir approximativement d'internet exprès... par exemple, pour qu'il n'y ait pas de lien ou de renvoi sur la page ou sur ce qu'on est en train d'écrire... Geargies.

    (quelle vulgarités écrites par une femme!!! bref..)

    RépondreSupprimer
  11. Geargies: là, c'était juste une faute d'inattention, le lien passe quand même. (Et puis, elle aurait pu habiter dans l'Eure, passons.)

    Geneviève: je suis allée voir, vous avez raison. Si j'avais lu toutes ces envolées antisémites avant, je n'aurais pas fait ce billet.

    Sonia: hmmm...


    Pour ce qui est de l'amour fraternel, vous n'avez pas besoin qu'on vous en écrive; car vous avez vous-mêmes appris de Dieu à vous aimer les uns les autres,
    et c'est aussi ce que vous faites envers tous les frères dans la Blogosphère entière.
    (Thessalonicien 4)

    RépondreSupprimer
  12. (Et puis, elle aurait pu habiter dans l'Eure, passons.)

    Ou alors c'est un Lapsus Clavis : vous lisez néo-réac, vous pensez Plessis-Hébert et hop!

    Car stigmatiser un seul blogueur normand, c'est les stigmatiser tous ensemble.

    (Ébroïciens 2.0)

    RépondreSupprimer
  13. Malavita: ha ha ha! C'est affreux, maintenant que vous le dites... (oui, mais un si petit département pour de si grandes catastrophes ?)

    RépondreSupprimer
  14. ...et ne confondons pas le réac banal, courant, normal, ordinaire, avec l'antisémite halluciné, le nazillon nostalgique ou le vert facho des campagnes.

    RépondreSupprimer
  15. J'avoue avoir eu du mal à comprendre, au début; je ne devais pas être bien réveillé de la sieste. Ou alors, pas assez malin. J'ai mis un peu de temps à comprendre le 2nd degré du propos, après être allé sur le blog en question, où le texte m'avait paru assez abject. Et je me surprenais que vous y souscriviez, pour ce que j'ai pu lire de vos commentaires "chez moi". Jusqu'à lire le commentaire laissé par vous chez elle, qui m'a rassuré...
    A vrai dire, pour la première fois depuis 7 ans que je blogue, ce média commence à me mettre mal à l'aise... Mes temporains me faisaient rire, je ris de plus en plus jaune.

    RépondreSupprimer
  16. Naaaan, Sonia a un blog !
    Suzanne, merci de nous l'avoir déniché - on va pouvoir rigoler encore un peu...

    RépondreSupprimer
  17. @ la taulière: oh mais je ne blagais pas; je pratique le no-lien avec constance .. ( et vous devriez en faire autant non je rigole j'ai pas de conseils à donner... geargies

    RépondreSupprimer
  18. Mossieur Resse: je n'arrive pas à comprendre les antisémites. Même en tournant les mots et les idées dans tous les sens, je n'arrive pas à comprendre les révisionnistes. Je ne comprends pas comment on peut être sérieusement, sincèrement négationniste, comment on peut argumenter en dépit de tout bon sens, d'où vient ce supplément de rejet empreint de dégout, ce refus de penser, par rapport à d'autres racismes ou antagonismes plus explicables.
    Les personnes comme Sonia me sidèrent. Catholique traditionaliste, écologique tendance "return to the trees", et antisémite pour napper le tout, j'espère qu'il n'y en a pas beaucoup comme elle, et qu'ils ne prolifèrent pas trop (pour ce qui est des idées, parce que pour ce qui est des gosses, ça turbine au maximum, cause à mon ventre ma tête est malade.)
    Artémise a des envies de chahut et de rigolade ? C'est peut-être la meilleure attitude...

    RépondreSupprimer
  19. "d'où vient ce supplément de rejet empreint de dégout, ce refus de penser, par rapport à d'autres racismes ou antagonismes plus explicables."

    Classiquement on explique ça par une altérité qui n'est pas toujours aisément décelable : "ils" ne sont pas comme "nous", mais "ça" ne se voit pas, ce qui est bien un signe qu'"ils" sont fourbes et qu'il est nécessaire d'être attentif à un nez crochu ou à des oreilles décollées et aussi de faire des listes (cf Encyclopédie des changements de noms, Emmanuel Ratier).

    Et puis, et puis surtout-et c'est là qu'on voit que Sonia n'est pas née de la dernière pluie et qu'on ne la lui fait pas- "ils" ont synthétisé la progestérone....

    Encore une preuve de "leur" génie malfaisant

    RépondreSupprimer
  20. Malavita: j'ai lu le très intéressant article du Monde que vous proposez en lien: quelle vie et quel travail, ce Carl Djerassi!

    RépondreSupprimer
  21. Suzanne je vous cite:
    "je n'arrive pas à comprendre les révisionnistes. Je ne comprends pas comment on peut être sérieusement, sincèrement négationniste, comment on peut argumenter en dépit de tout bon sens"
    moi je ne comprends pas comment on peut serieusement sans aucune preuve, contrairement a tout principe de physique elementaire croire a des absurdités comme des etourneaux de l'année!
    Et puis ce serait bien si vous ne confondiez pas le fait de ne pas croire des menteurs avec celui d'hair son prochain.
    Je pense que vous etes bien jeune, mais avant de balancer des aneries, chez vous en me mettant en cause, mais aussi chez moi, renseignez-vous et cultivez-vous un peu. Ce sera surement plus constructif (à moins que vous ne vous interessiez que de detruire...)
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  22. Sonia: je retiendrai la formule "s'intéresser de détruire".
    Comme je vous mettais en cause, je vous ai laissé un droit de réponse, mais n'en abusez pas, s'il vous plait. ( Dix lignes, c'est drôle sur le moment, mais après, plus du tout.)

    RépondreSupprimer
  23. Ça c'est bien vrai : Suzanne, elle s'interesse que de detruire !

    RépondreSupprimer
  24. Didier: vous ne croyez pas si bien dire. Les extraits du blog de Sonia n'existent plus. Zou, effacés ! la page ne subsiste que dans le cache de Google, et Sonia se consacre maintenant à la promotion des toilettes sèches.
    (quelle petites natures, ces antisémites !)

    RépondreSupprimer

Modération parfois, hélas, mais toujours provisoire, ouf.