mercredi 2 janvier 2013

Vœux

Meilleurs vœux (et pourquoi  les meilleurs seulement ? Mettons plutôt la quantité, avec quelques vœux moins essentiels. Des petits vœux , des vœux mineurs, voire ébréchés, des vœux avec un défaut d'aspect, des vœux pratiques pour les matins où l'on a mal au ventre,  pour les jours ordinaires où l'on est triste sans raison,  des vœux avec une  date proche de la péremption, des vœux deuxième main mais démarrant au quart de tour)
Tous mes vœux, donc. Tous ?  Pour tout le monde ?  Pas les mêmes pour tous et toutEs et pour les toutous, tout de même ? Des vœux personnalisés, brodés au point de croix ? Un petit vœu spécial avec de la rosée dessus pour la Mère Castor,  pour Solveig, pour Catherine  ? Des vœux style grosse vanne imbécile qu'il vaudrait mieux taire, comme des jumeaux pour Dorham, une amoureuse allergique au malt et au houblon pour Nicolas ? Du boulot pour Eloooooloooo ? La résurrection de blogueurs aux billets trop anciens (comme ceux des aimés que la vie exila)?  La victoire de notre égérie des leftblogs (Rosa rosa rosam) contre la force nauséabonde de l'extrême-droite putréfiante et de ses blogs à censurer d'urgence ?
Oui, bon... bon bon...  Bon.
Bonne année, bons billets à tous les blogueurs, et vigoureux commentaires aux autres, quoi.

***
Pour illustrer ce billet, j'ai cherché "bonheur" sur Google, et j'ai choisi cette image magnifique que je dédie à Didier Goux. Ballons et smileys, oh, quel bonheur !

26 commentaires:

  1. Une très bonne année à vous aussi, chère Suzanne. Et si je peux faire un vœux ce serait de vous lire plus souvent.

    RépondreSupprimer
  2. L'attention me touche plus que je ne saurais l'exprimer…

    RépondreSupprimer
  3. Je vous adresse mes meilleurs vœux. A vous ainsi qu'à l'ensemble de la Bretagne.

    RépondreSupprimer
  4. Des Voeux comme s'il en pleuvait, OUI !
    Avec de la tendre rosée, OUI ! ... c'est encore meilleur.
    Merci Suzanne, acceptez ceux que je forme pour vous dont la plume acerbe et poétique me ravit.
    (C'était la minute d'émotion ...)
    Une nouvelle année à traverser mérite bien cela.

    RépondreSupprimer
  5. Moi, c'est mes meilleurs voeux que je vous envoie. Je n'ai pas le choix : un comité d'experts les a TOUS estimés parmi les meilleurs que l'on puisse trouver sur le marché.

    RépondreSupprimer
  6. merci merlette pour ces voeux petits et grands. Je t'en envoie un sac, prends-y ceux que tu préfères avec par dessus une bise de clavier garantie sans virus.

    RépondreSupprimer

  7. Strico sensu, "meilleurs vœux" signifie qu'ils sont meilleurs que les précédents. Recevez, madame Lemerlemoqueur, mes vœux les meilleurs pour cette année nouvelle. Et plus égoïstement, continuez à nous régaler de vos billets si acérés pour notre plus grand plaisir.

    Bien cordialement.

    RépondreSupprimer
  8. Bonne année à toi ! Plein de chansons, celle des merles qui annoncent bien avant qu'on ne le voit, le printemps, c'est quand même bien sympa !
    Plein de bises amicales à toi et mes "meilleurs" voeux !

    RépondreSupprimer
  9. Merci, merci, merci (huit fois !)

    RépondreSupprimer
  10. Merci Suzanne!
    Et oui: du boulot putain!
    Oups ça m'a échappé..

    RépondreSupprimer
  11. Merci. Pareil. Beaucoup de vœux.

    RépondreSupprimer
  12. Que la vie vous soit douce, cette année, Suzanne...(et les prochaines aussi, pourquoi se limiter tel un calendrier maya...)
    Bises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci CyCee ! Que cette année soit moins douloureuse pour vous que la précédente...

      Supprimer
  13. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allez, Léon... Je suis certaine que vous pourriez dire quelque chose de gentil, d'un peu aimable... Un tout p'tit truc pas trop rugueux... Essayez, quoi...

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    3. Léon, vous me rappelez un gourou que j'ai rencontré, un jour. N'allez pas imaginer que j'ai fait exprès de rencontrer un gourou, surtout, mais il y a parfois des évènements bizarres dans une vie humaine, style votre meilleure amie se tire dans un ashram en Andalousie et demande à vous voir une dernière fois juste avant de rejoindre un monde meilleur... Bref ce gourou, Shri Marandobuchichi, un nom un peu comme ça, avait déclaré solennellement: le miel c'est bon, c'est doux, c'est propre, mais si tu t'assois dedans, c'est pire que de la merde.
      Ceci dit, vous avez tort, Patrick Mandon n'est pas guimauve.

      Supprimer
    4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    5. Bon, ça suffit Léon. Je ne prétends pas être écrivain, faire oeuvre et tout le tintouin. J'ai l'impression que vous parlez à quelqu'un d'autre. Même si vous n'avez pas tort dans vos remarques sur ma blogoprose, même si vous tapez juste. La critique, même assassine, est acceptable tant qu'elle ne s'apparente pas au harcèlement. Je déteste modérer les commentaires, et je vous déteste de m'y contraindre, quand vous attaquez mes commentateurs sur mon blog. Vous m'obligeriez en vous intéressant à d'autres blogueurs bien plus intéressants que moi

      Supprimer
  14. Eh bien, Suzanne, ici, chez vous, pour vous être agréable, je vous présente mes vœux « mineurs », afin qu'ils creusent en vous des petites galeries de satisfaction, de bonheur modeste, de plaisir simple, et qu'à la fin de l'année, cet ensemble de galeries forment une mine de félicité !

    RépondreSupprimer
  15. Puisque c'est l'ensemble de galeries le sujet, on écrira « forme »…

    RépondreSupprimer
  16. Patrick, merci beaucoup... et merci aussi pour les trésors de vieilles chansons françaises que vous offrez sur votre blog.

    RépondreSupprimer
  17. J'arrive sur votre blog par le biais d'Olympe et que vois-je, des voeux qui pourraient m'être adressés ! Mais non, il y a bien une Solveig dans l'assemblée :)
    Alors voici la deuxième, mais avec un w, et accompagnée de voeux enneigés !
    Au plaisir de vous lire.

    RépondreSupprimer

Modération parfois, hélas, mais toujours provisoire, ouf.