mercredi 25 janvier 2012

Qu'elle est belle notre campagne....


C'est pas pour critiquer le numberwane, mais tout de même, ce billet...
On y cause d'un jeu inventé par des Turcs, qui consiste à filer des baffes à Sarkozy. Intelligent, classe.
Et de braves commentateurs se réjouissent, car il faut toujours filer des baffes à Sarko. C'est automatique, c'est pavlovien. On dit, on lit ou on écrit Sarko, et hop, c'est parti.

Une rapide recherche internautique aurait montré  à notre Chevalier de la Frisette que ces maudits Turcs ne s'en prennent pas qu'à Sarko. En effet, certains d'entre eux,  vexés par le dernier projet de loi adopté par le Sénat (concernant l'interdiction du port du voile par les professionnels de la  petite enfance ) se  sont vengés sur François Hollande. Ils ont créé  ce petit jeu très amusant aussi : on choisit sa seringue et on instille de la graisse où l'on veut dans le  pauvre Hollande, pour lui faire regagner ses kilos perdus. On peut le faire éclater, c'est fun, il éclabousse partout avec les couleurs qu'on imagine. C'est à essayer ici, si l'on y tient vraiment.

Cependant,  rien n'égale dans la satire et  la cruauté cette  parodie de clip (dont je n'ai pas vu l'original)  qui met en scène des  PSmen ou sympathisants en accentuant l'air béat et archicon que sont censés arborer les militants convaincus, fidèles et prêts à tout pour la cause.  Le clip est bien fait, on ne voit pas que le mouvement imbécile des bras est truqué, bravo.

Je hais la campagne, disait Queneau. Les oiseaux gueulent et les fleurs puent.

42 commentaires:

  1. Je déteste la campagne, disait Jules Renard. Le jour, je m'ennuie et la nuit, j'ai peur.

    RépondreSupprimer
  2. Mais c'est abomifreux !
    Vous filez un lien vers un billet antidaté : votre blog n'existait pas encore en janvier 2008 !
    Ah, c'est malin, oui et anachronique en plus !

    RépondreSupprimer
  3. Malavita: j'aurais pu créer une page htlm, mais bon... c'était plus vite fait ainsi. Blogger offre la possibilité d'antidater en remontant jusqu'à 70. Et puis, pourquoi avez-vous cliqué, hein ?

    RépondreSupprimer
  4. À priori, cen'est pas une parodie, juste un truc improvisé pour rigoler et ça me va bien.

    On n'a plus le droit de rigoler ?

    RépondreSupprimer
  5. Je rétablis le commentaire de Nicolas, qui a sauté inexplicablement:

    À priori, cen'est pas une parodie, juste un truc improvisé pour rigoler et ça me va bien.

    On n'a plus le droit de rigoler ?

    RépondreSupprimer
  6. Mais si, on a le droit de rigoler !
    Je trouve juste ce clip cucul. Pas autant que celui (passé) de l'UMP, mais cucul quand même.
    C'est le signe "égal", le F de François, ou "maman, regarde, on m'a greffé des bras" ?

    RépondreSupprimer
  7. Suzanne,

    Il ne dure que 43 secondes et n'est pas un machin officielle du PS. Il a juste buzzé parce que quand on baigne dans la campagne (j'étais au Bourget puis au QG de campagne), on trouve ça sympa...

    En outre, ça donne une touche de sympathie, justement, dans les réseaux sociaux... Tous les électeurs ne sont pas des "vieilles" réacs de gauche !

    Et quand je vois le dernier billet de l'Hérétique, de Jacques Etienne voir celui de Didier (qui a rouvert en restant fermé), je me dis qu'on a mis dans le mille.

    RépondreSupprimer
  8. Nicolas: tiens, allez donc lire le billet de Coralie Deleaume à ce sujet. Je suis à peu près du même avis. C'est juste puéril, pas plus.
    Le coup de "séduire les réseaux sociaux", ça a une limite, et là je crois qu'on la frôle.
    Je crains, en plus, que si deux socialistes se croisent dans la rue en effectuant le mouvement des bras, ils ne fichent le coude dans les côtes de vieilles réacs à cabas écossais et à cheveux violets comme moi.
    Le stade suivant, c'est les chaussons-peluche Droopy orange d'un mètre de long ? La super-tétine rose ?

    RépondreSupprimer
  9. Ce n'est qu'un clip de 43 secondes absolument pas pas comparable aux exemple qu'elle cite.

    RépondreSupprimer
  10. Je vais finir par me demander si Nicolas ne soutiendrait pas le PS.

    RépondreSupprimer
  11. Si je suis élu, je m'engage à diminuer la TVA sur les teintures capillaires et à subventionner l'industrie du cabas écossais, très pratique pour ranger ses commissions : le rangement, c'est maintenant !

    RépondreSupprimer
  12. "en toute objectivité"
    Qu'est-ce qu'il ne faut pas lire...

    François: parfait ! et nous chanterons en poussant nos caddies: "l'important, c'est l'arthrose..."

    RépondreSupprimer
  13. Une proposition de loi pour éliminer les gros cons, je suis tranquille car je suis un très gros con ayant dépassé la limite de validité de ma carte nationale de Con.

    Une autre pour défiscalisé les lubrifiants car avec toutes les mesures à François, on va avoir des soucis de fondement.

    RépondreSupprimer
  14. Grandpas,

    N'oubliez pas dire que les gens de gauche mangent leurs enfants.

    RépondreSupprimer
  15. Dorham,

    Si seulement c'était vrai!

    Malheureusement, ils dévorent plus souvent les EDA (Enfants Des Autres), leur progéniture, il la protège en leur faisant fréquenter les meilleurs écoles et facs.

    Des hypocrites, simplement des hypocrites.

    Mille excuses d' avoir offensé votre sensibilité d'homme de gauche.

    Quant à votre moralité, vous pouvez toujours vous la rouler en cône et en faire ce que bon vous semble.

    RépondreSupprimer
  16. Dorham,

    Ne discute pas avec ce gros con. Il n'est sympathique qu'au comptoir.

    RépondreSupprimer
  17. Grandpas,

    Vous n'allez pas bien, vous...

    RépondreSupprimer
  18. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

    RépondreSupprimer
  19. Nicolas,

    Je ne suis pourtant pas si mal disposé à son égard, je le trouve sympa, grandpas, c'est un gros bouffon de droite, mais je ne sais pas pourquoi, je l'aime bien quand même...

    RépondreSupprimer
  20. Bouffon dîtes vous, venant de personnes tel que vous et votre ami Nicolas Jegou me fait doucement sourire.

    A propos, vos caciques ne sont de gauche que pour ce faire élire par des idolâtres tel que vous et le Jegou.

    Le PS est le seul parti politique qui a fait élire un homme d' extrême droite , décoré de la francisque et pétainiste de la première heure, un autre François mais qui au moins avait un peu de hauteur.

    Pour terminer, c'est fou le besoin des petits gars de gauche de vouloir classer les gens ne partageant leurs idées à droite.

    Quand vous dégusterez votre dernier, invitez moi, j' amènerai de la vraie bière et pas la pisse d' âne de ami Jegou.

    RépondreSupprimer
  21. Dorham,

    Tu peux juger le niveau du bouffon.

    RépondreSupprimer
  22. Eh, oh, c'est pas bientôt fini ?

    Il n'est PAS QUESTION de manger les enfants des uns ou des autres. C'est la crise, soit, mais nous ne sommes pas encore réduits à cet extrémité.

    Jonathann Swift avait écrit un texte magnifique à ce sujet, humble proposition ou Modeste proposition, je ne sais plus.

    Constatant que les pauvres avaient beaucoup d'enfants, il suggérait que les riches s'en repaissent, ce qui offrirait une source de revenus pour les pauvres et les soulagerait de leur misère.
    Si ça vous dit, faites-le, mais allez manger des marmots ailleurs que sur mon blog.

    RépondreSupprimer
  23. Oui, dans un souci d'apaisement, portons plutôt le débat sur un thème infiniment moins polémique que ces tristes histoires de dévoration de petits enfants, en nous demandant comment on peut trouver sympathiques des ultranationalistes négationnistes.

    RépondreSupprimer
  24. Je voudrais que l'on m'explique, comment un parti peut se dire de gauche et pour les classes les plus pauvres et louer un hôtel particulier dans un des arrondissements les plus chers de Paris, le VII éme , surface de ce petit pied à terre, 1000 m2 et pour loyer, 40.000 €uros par mois.

    Là, il faut être un petit amuseur de roi pour continuer de verser son obole à ce parti politique même en étant militant.....

    RépondreSupprimer
  25. Grandpas:

    Pour gouverner il faut avoir
    manteaux et rubans en sautoir

    (Les Canuts)

    Et ne parlons pas des richesses du Vatican.

    ...et puis, que leur rapporterait un QG dans un quartier populaire ? De fausses économies ? le peuple est dangereux

    RépondreSupprimer
  26. Chieuvrou: ça, c'est le grand mystère du comptoir.

    RépondreSupprimer
  27. Grandpas,

    Vraiment, faut pas vous énerver comme ça. Prenez exemple sur moi, je suis très calme, très serein, tout va très bien. Vous avez de la chance, je ne suis pas encore sûr de voter Hollande. J'hésite vraiment à voter Mélenchon, ce qui est bizarre puisque je souhaitais la candidature de Hollande, à l'époque même où tout le monde pensait qu'il était grillé. Voter Mélenchon, ce serait pire, bien sûr. Ce serait comme souhaiter le retour de Staline. Si il n'était pas si laïcard intégriste, mon choix serait déjà fait...

    Personnellement, je ne bois pas de de bière, un peu l'été, mais bon, c'est de l'alcool de prolo, ça (smiley), je préfère la brune, cela va de soi. Mais je préfère quand même le vin, accompagné d'un honnête repas, ou tout du moins de charcuterie fine. Je préfère largement les vins de Bourgogne, même si j'aime, en bon papiste, les vins italiens, toscans si possible.

    Et si on pouvait lâcher la grappe du Vatican, il ne s'en porterait pas plus mal.

    RépondreSupprimer
  28. "Je voudrais que l'on m'explique, comment un parti peut se dire de gauche et pour les classes les plus pauvres et louer un hôtel particulier dans un des arrondissements les plus chers de Paris, le VII éme , surface de ce petit pied à terre, 1000 m2 et pour loyer, 40.000 €uros par mois."

    C'est vrai ça, quelle honte ! Quand on est de gauche, on fait d'une baraque de saucisses frites son QG de campagne (à la Courneuve), on porte une casquette à carreaux, on fume des gitanes maïs, on imprime des tracts sur du papier cul...

    RépondreSupprimer
  29. "C'est vrai ça, quelle honte ! Quand on est de gauche, on fait d'une baraque de saucisses frites son QG de campagne (à la Courneuve), on porte une casquette à carreaux, on fume des gitanes maïs, on imprime des tracts sur du papier cul"

    Dorham: pas d'accord avec ce type de moqueries. On en avait déjà discuté à propos des montres de Julien Dray.
    Quand on reproche à la gauche de n'être pas plus honnête et plus juste que la droite, c'est qu'on pense encore qu'il est logique qu'elle le soit, ou qu'elle doit l'être.
    Vous vous moquez de clichés que vous présentez comme dépassés, mais ils fonctionnent encore. Voyez, à chaque reportage sur la fête d' l'Huma, comme la caméra montre avec insistance les vieux ouvriers avec une gueule d'ouvrier de 36. De prolétaire. Voyez les apéro saucisson-pinard récupérés par l'extrême-droite, la façon dont ils sont présentés avec des images à l'ancienne.
    Quand vous vous moquez de ces clichés, il est clair pour vous que vous ne vous moquez pas des petites gens, mais vous renvoyez le message inverse à ceux qui s'irritent des abus de la gauche bling-bling, de ses contradictions.
    Grandpas: cet immeuble n'est pas un avantage personnel.

    RépondreSupprimer
  30. Suzanne,

    Mais enfin, je n'ai pas prétention à envoyer de messages. Je trouve le reproche de grandpas absolument absurde, voilà tout.

    RépondreSupprimer
  31. "Je trouve le reproche de grandpas absolument absurde"

    Je suis convaincue que beaucoup d'électeurs du Front National le sont devenus (et le deviennent en nombre important, là) parce qu'on se fout de leur gueule, parce qu'on les prend de haut.
    Expliquez donc à Grandpas pourquoi il est absurde d'imaginer qu'un parti de gauche devrait , ou pourrait mettre un point d'honneur à établir son QG dans un quartier populaire et chercher à limiter ses dépenses de campagne. Ce n'est pas si facile que cela .

    RépondreSupprimer
  32. Suzanne,

    Le FN ? Mais enfin, ce n'est quand même pas de ma faute si les gens sont si cons. Je ne vois donc pas pourquoi je m'emmerderais à les convaincre de quoi que ce soit.

    Les gens reprochent aux grands partis de vivre avec de grands moyens et d'être déconnectés des réalités, du terrain, de la misère des gens. On peut le leur reprocher mais certainement pas pour aller ensuite se jeter dans les bras du FN. Qui a fait dix fois pire.

    Le FN aime les pauvres gens ? Vraiment ?

    Et le paquebot ? C'était une petite bicoque ? Et le lieu de résidence de la famille Le Pen, un petit pavillon ? Pas ma faute si ça ne choque personne que le FN soit un parti féodal où l'hérédité fait loi ? Personne ne se souvient plus de l'héritage trouble qui a fait la fortune de la famille ? Ils y mettent les pieds, les Le Pen, dans les quartiers populaires ? Ils y vivent ? Ils y établissent leurs QG ? Il n'y a pas plus bourgeois que la famille Le Pen. Allons...

    Ce procès est grotesque, voilà tout, surtout quand il aboutit à une glorification de cette famille, pour qui l'ouvrier et le pauvre français ne sont évidemment que des alibis...

    RépondreSupprimer
  33. "Je suis convaincue que beaucoup d'électeurs du Front National le sont devenus (et le deviennent en nombre important, là) parce qu'on se fout de leur gueule, parce qu'on les prend de haut."

    Donc, si je vous suis bien, la victimisation des délinquants, c'est mal, mais celle de l'électeur FN, c'est toléré ?

    RépondreSupprimer
  34. Dorham: eh bien, vous auriez du adresser à Grandpas votre commentaire de 13h 04.
    Moi, je crois que je vais arrêter de parler des élections sur les blogs, parce que ça m'énerve.
    J'ai discuté politique, il y a quelques jours, avec trois Françaises d'origine turque. Leurs maris travaillent dans le batiment. L'une d'entre elles a été décorée de la médaille de la famille française, et les autres prennent le bon chemin pour cela. Elles vont voter Le Pen à cause du salaire maternel, et parce qu'il faudrait renvoyer chez eux tous ces immigrés africains , parasites et délinquants. Les autres candidats, disaient-elles, soit ils sont fous (Eva Joly), soit ils n'en ont que pour les gros riches et les riches moyens. Je ne dis pas qu'elles sont représentatives de quoi que ce soit, mais ça m'a fichu un coup et ça m'a amusée: dans le style "brouillage de cartes", j'ai trouvé ça subtil.

    Je regarde monter le baromètre du vote Le Pen avec l'impression de payer pour tous ces flots de langue de bois, de refus des évidences, de cadeaux faits à l'extrême-droite par une gauche négligente.

    RépondreSupprimer
  35. Suzanne,

    Je crains qu'il n'y ait pas de recette miracle. Ce que j'aurais dû sans doute adresser à grandpas, plutôt que de prêcher une convaincue, je l'ai déjà dit cent fois à des gens qui pensent que le FN est le seul parti à se soucier des petites gens.

    Ils n'en ont rien à carrer, Suzanne. Les gens qui envisagent de voter FN se cramponnent à ce parti parce que s'ils le regardaient tel qu'il est, ils ne voteraient plus du tout.

    Ils ont peur d'aller au bout de leur raisonnement. Ils pensent que le pays est foutu mais ne se sont pas encore décidés à le lâcher tout à fait.

    RépondreSupprimer
  36. Dorham,

    Je ne sais ce que vient faire le F.N et son paquebot à Neuilly, d'ailleurs je crois qu'il a été vendu.

    Le FN ,c'est pas mon verre de bière(brune de préférence aussi), ce parti est pour moi une créature du PS du temps de Mitterrand qui a échappé à son ancien mentor et c'est même retourné contre lui.

    Le FN laboure sur les anciennes terres du PC, d'une extrême à l'autre le chemin est très court.

    Du temps où je votais, souvent au premier ,je mettais un petit papier pour Arlette qui était au moins en phase avec ses idées et pourtant je ne partageais que très peu sa vision du monde.

    Travailleurs,travailleuses, elle savaient de quoi elle parlait.

    Quant à la baraque à frites, il y en avait une à Montparnasse,j'aurais bien aimé en être le propriétaire vu la surface et le prix du mètre carré.

    Suzanne,

    Ce n'est pas un bien personnel mais un autre endroit plus populaire aurait fait aussi bien l'affaire et les endroit dans Paris même dans les arrondissement situés au nord ne manquent pas.

    Delanoë ne les a pas encore tous détruits.

    RépondreSupprimer
  37. Grandpas,

    Donc, en quelque sorte, votre position, c'est tout est moche, tout est pourri, tout est hypocrisie, tout est contre nous...etc ?

    Parce que si tel est le cas, laissez-moi vous dire que c'est l'opinion la plus confortable qui soit. A tous les niveaux.

    RépondreSupprimer
  38. Dorham,

    Pas si confortable que cela !

    Tout n'est pas lais et pourri mais nos politiciens sont de beaux hypocrites à droite comme à gauche.

    Mais au moins chez les gens de droite, on n'attend rien donc on reste sur ces gardes.

    Par contre chez les merveilleux hommes de gauche, on se fait rouler à chaque fois.

    Un proverbe leurs convient très bien: "Méfies toi du grec qui fait des cadeaux".

    RépondreSupprimer

Modération parfois, hélas, mais toujours provisoire, ouf.