mercredi 22 juillet 2015

Et la tolérance fraternelle, alors ?


 J'attendais tranquillement que le feu passe au vert. Je regardais au loin les petits nuages, les saules trempant leurs branches dans le fleuve, les camions sur le pont, et BANG ! Une voiture a heurté la mienne, à l'arrière. Le conducteur a tout de suite bondi sur la route et s'est précipité vers moi. Les premiers coups de klaxon retentissaient dans la file derrière nous.
- Je suis atteint de cécité monoculaire, qu'il m'a dit, et j'ai pas la notion des distances, j'm'excuse.
Allons nous garer un peu plus loin, lui ai-je proposé. Nous franchîmes le pont, nous garâmes  et allâmes dans un bistro, munis de nos papiers bleus et de nos cartes d'assurance, en personnes urbaines. La canicule nous faisait économiser les paroles et les gestes. Après deux Perrier, mon emboutisseur se dirigea vers les toilettes. Il ne vit pas la marche, ni la poutre. Il régla les consommations en épongeant le sang qui coulait de son front et repartit en boitant. La patronne du bistro émit un commentaire désobligeant envers les clients qui pissaient à côté de la cuvette.

Au royaume des personnes en situation de handicap visuel entrainant une cécité binoculaire, les personnes atteintes de monophtalmie irréversible sont reines, mais bon...

11 commentaires:

  1. vous savez , en notre royaume de borgnes contemporains , les énarques aveugles et sourds qui nous gouvernent sont rois , alors...juste retour des choses

    RépondreSupprimer
  2. J'espère que vous vous êtes foutue de sa gueule pas parce qu'il est aveugle monoculaire mais parce qu'il s'est cassé la gueule et que vous avez appelé la police pour dénoncer un type qui conduit alors qu'il ne devrait pas.

    Cela étant, je connais un tas de borgnes (c'est-à-dire deux) qui conduisent très bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça n'empêche pas la conduite, mais je suppose qu'il faut un temps d'adaptation... Le mien était peut-être un new monophtalme, vu l'accumulation de gaffes. Je ne le balancerai pas à la police, mais je vais le balancer ici: ATTENTION AUX FORD FUEGO ORANGE immatriculées dans le 72. Voilà.

      Supprimer
    2. Vous êtes sûr que ce n'est pas Volvo immatriculée dans le 27 ?

      Au fait, vous avez regardé la définition de monophtalmie dans Wikimachin. La première phrase est rigolote.

      Supprimer
    3. C'est ça, bientôt c'est moi qu'on va accuser d'avoir été bourrée !

      Faut reconnaître que "borgne", ce n'est pas joli comme mot. Et c'est devenu très connoté, comme on dit.

      Supprimer
  3. oups, je confirme. Pour la paix dans le monde

    RépondreSupprimer
  4. Très joli récit qui me rappelle un peu un poème de Ronsard

    Mignonne, allons voir si l'amaurose
    Qui ce matin avoit desclose
    Sa robe de pourpre au Soleil,
    A point perdu ceste vesprée
    L'amblyopie de sa robe pourprée,
    Et son teint au vostre pareil.

    RépondreSupprimer
  5. Merci, Malavita.
    C'est plus gentil que le poème de Baudelaire "Les aveugles"

    Leurs yeux, d'où la divine étincelle est partie,
    Comme s'ils regardaient au loin, restent levés
    Au ciel ; on ne les voit jamais vers les pavés
    Pencher rêveusement leur tête appesantie.

    (Camarade automobiliste de l'autre jour, si tu lis mon blog, ne le prends pas mal, mais essaie de faire gaffe à ceux qui sont devant toi, hein...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Stigmatiser les conducteurs astigmates. C'est malin.

      Supprimer

Modération parfois, hélas, mais toujours provisoire, ouf.