mardi 9 juin 2015

Billet magique



Il y a un lieu magique à Nantes. Il porte honorablement son nom, c'est un endroit où l'on donne des spectacles de magie.  Jusqu'ici tout est clair.
Quand ma voisine me raconte sa promenade dans les marais salants, près de Guérande, elle conclut: " c'était un moment magique dans un lieu magique. " Dans ma télé, tout le monde cause de lieux magiques, d'instants magiques, ou assure "c'était juste magique" (très à la mode chez les sportifs). Jacqueline de Romilly grognait contre la sale manie de ne plus dire simplement oui ou non, beau ou laid, d'abuser des superlatifs et des mots béquilles. Je suis tout à fait d'accord. Je pense exactement comme elle, je tiens absolument à le préciser.  Cette vieille dame, avec son franc-parler, aurait peut-être fait remarquer que le plus magique des lieux magiques, celui où l'on pouvait, en parfait illusionniste, instantanément faire disparaître quelque chose en moins de trois  secondes,  c'était, comment dire... celui qu'on appelait autrefois  "les lieux".

21 commentaires:

  1. "celui où l'on pouvait, en parfait illusionniste, instantanément faire disparaître quelque chose en moins de trois secondes"

    les comptoirs de bistrot, quand on avale un apéro en faisant cul sec.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elie, vous vous jégounisez. Réagissez avant qu'il ne soit trop tard !

      Supprimer
  2. "celui qu'on appelait autrefois "les lieux""

    Les toilettes? Mon Dieu...
    Il y a aussi la magie de répétition, dont l'effet comique n'est pas encore "tout à fait" démontré; et qui consiste à faire disparaître, puis réapparaître, puis disparaître etc. quelque chose dans les fesses d'une dame.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les femmes sont de grandes magiciennes, yes !

      Supprimer
  3. L'adjectif "magique" devrait être réservé à la Comète.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est bâtie sur le site d'une fontaine miraculeuse ?

      Supprimer
    2. Une fontaine à bière.

      Plus sérieusement, ce bistro que je fréquente depuis 20 ans ou presque a été refait par un nouveau patron en 2008 (il a réussi que ça) ce qui m'a fait sortir un slogan dans mon blog : la Comète est magique.

      Supprimer
    3. Vous méritez d'être stigmatisé. Rien que pour ça.

      Supprimer
    4. Nicolas, la queue de la Comète nous renvoie au commentaire d' Anton.

      Supprimer
    5. Ah ! Je vais faire diversion. La Comète est magique quand il n'y a pas de pédés et d'arabes.

      Supprimer
    6. Il suffit d'un Breton, quoi... (et mettez une majuscule à Arabe, bon sang.)

      Supprimer
    7. Et pas à "pédés". Vous établissez une échelle de valeurs intolérable.

      Supprimer
    8. Pédé n'est pas un nom propre (je m'enferre...)

      Supprimer
    9. Si vous vous enferrez, maintenant.

      Supprimer
  4. "celui où l'on pouvait, en parfait illusionniste, instantanément faire disparaître quelque chose en moins de trois secondes"

    Il y a l'Élysée et Matignon, également.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous ne me reprochez même pas mon pléonasme imparfait (instantanément en moins de trois secondes, ouh, la honte!) Tout fout le camp. Didier Goux était mieux avant !

      Supprimer
  5. Ce qui est magique, ici, c'est "le port" : on l'a en hologramme, en photo, sur toutes sortes de supports, mais de chantiers, de marins, de pêcheurs, de bateaux : queue de chie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est toujours magique, les ports. Tapez dans Google le nom de n'importe quel port (hop, le Havre ou Saint-Nazaire, par exemple) et c'est plein de magie partout !

      Supprimer
    2. Oui, c'est vrai; je suis tombé sur Portugal, ça marche.

      Supprimer
  6. Tiens ça alors c'est amusant que tu parles du lieu magique, j'ai travaillé dans l'immeuble d'à-côté le long des quais pendant 1 an ! Je faisais mes pauses en regardant la vitrine (quand il faisait beau) ou en allant traîner aux machines de nantes, à 2 minutes du boulot :)

    RépondreSupprimer

Modération parfois, hélas, mais toujours provisoire, ouf.