lundi 12 janvier 2015

Et demain ?




Je n'ai pas mis d'affiche "Je suis Charlie" sur mon blog, et je n'ai pas manifesté avec un panonceau "Je suis Charlie". Je ne mettrai pas d'autocollant "Je suis Charlie" sur ma voiture.

Je n'ai pas besoin de cela.

 Je ne dis pas que j'ai manifesté pour la liberté d'expression, et la laïcité, et la démocratie, je ne dis pas que j'ai que j'ai manifesté pour ou contre tout ce qu'on a pu entendre mille fois depuis quelques jours.
 Je n'ai pas manifesté, d'ailleurs. Je suis sortie de chez moi, je suis allée dehors, avec d'autres Français qui étaient dehors. Je n'étais pas un mouton, je n'étais pas un veau, je n'étais pas en proie à mes émotions, j'étais une personne avec d'autres personnes.  Je n'y suis pas allée comme quelqu'un qui va sans réfléchir, je n'étais mue par aucun instinct grégaire. J'étais présente. Et là où j'étais présente il n'y avait pas de m'as-tu vu à la télé ou entendu dans le poste, pas de slogans, pas de chants, rien qui soit ridicule, festif, bruyant, bas, laid. Il n'y avait pas des gens en foule, en masse, il y avait une foule, une masse de personnes, mes voisins, des vieux, des jeunes, des enfants avec leur chien, des collégiens avec leur portable, une dame avec des poireaux dans un cabas. Il y avait un aveugle qui disait: "mais qu'est-ce qu'on voit, je n'entends presque rien" ? Rien, lui répondait-on. On voit juste que tout le monde est là, et que c'est incroyable qu'il y ait autant de monde.


13 commentaires:

  1. " je n'étais muée par aucun instinct grégaire" "Muée", je ne crois pas. "Mue", peut-être.

    RépondreSupprimer
  2. Argh ! ça peut faire muer aussi, mais là, j'ai honte; Je corrige, merci !

    RépondreSupprimer
  3. Pour hier Je suis d'accord
    Pour demain je suis chienliE

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens, manquait plus que le grand Charles...

      Supprimer
  4. Sortir dans la rue en même temps que tous les autres gens, pour avoir le plaisir de se trouver dans la rue avec les gens : en effet, il faudrait avoir sacrément mauvais esprit pour voir là le moindre grégarisme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grégarisme n'est pas le terme adapté. Ou alors sont grégaires aussi tous les rassemblements, le peuple dans la rue, et les grands pèlerinages.

      Supprimer
  5. Ah ben je n'ai vu personne avec des poireaux, hier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bah, du moment que ces dames n'ont pas le persil qui dépasse du cabas...

      Supprimer
    2. Nicolas: vous n'aviez qu'à honorer de votre présence un village de province. Ou la bonne cité de Loudéac, par exemple.

      Malavita: andouille cissexiste !

      Supprimer
  6. Vous avez fait monter la haine avec votre stigmatisations des musulmans. Vous avez une responsabilité directe dans ce qui arrive.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui, j'avoue. Dans le monde ENTIER, même. En Afrique surtout.
      (je cours me convertir et je reviens)

      Supprimer

Modération parfois, hélas, mais toujours provisoire, ouf.