vendredi 27 avril 2012

Au printemps je m'aigris

Une pizza avec croûte incrustée de cheeseburgers ou de filets de poulet, des  bouchées de crêpe  parfumées au sirop d'érable et fourrées de saucisse;
 - un sunday bacon  composé de glace à la vanille, de sirop d'érable et de  tranches de porc fumé;
 - une pizza mayonnaise, crabe royal, crevettes, maïs, viande de bœuf et sauce mi-glacée, brocolis, oeufs et pommes de terre dont  la croûte est elle-même remplie de mayonnaise et de crevettes;
 - des frites recouvertes de fromage Monterey Jack et de cheddar fondus, de tranches de bacon et servies avec une sauce "ranch" ( 2900 kcal seulement) ...

Ce n'est rien de l'écrire ou de l'imaginer. Il faut voir les photos sur le site de l'Express, dans l'article "Les 15 horreurs du fast food"

Je n'en copierai qu'une seule, pas trop dégoûtante à regarder si on imagine que le jaune crème de ces petites bouchées est la couleur  de la glace à la vanille, par exemple. Glace à la vanille enrobée de pâte brisée ?  mais non mais non....


"Les Fried Butter Balls, par Marion's Fried Dough (Etats-Unis)
Un restaurant du Massachussets propose à ses clients des nuggets plutôt singuliers. Des boules de beurre congelé sont trempées dans une pâte, puis frites dans de l'huile avant d'être garnies de sucre. "Le beurre est un aliment de base, nous avons donc pensé que nous devrions essayer" a justifié la gérante du restaurant au Boston.com. Tout en admettant que certains étaient "sceptiques""

16 commentaires:

  1. Je viens de prendre deux kilos rien qu'à vous lire, c'est malin ! Cela dit, une crêpe accompagnée d'une saucisse, de "beanes" et d'un œuf sur le plat, le tout arrosé de sirop d'érable, c'est délicieux. Au petit déjeuner, je précise. Nicolas, ce grand lâche, a reculé devant l'obstacle mais d'autres ont aimé…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qu'est-ce que je viens foutre dans cette histoire, moi ?

      Supprimer
    2. Rien Rien. On apprend juste que vous êtes une petite nature avec un appétit d'oiseau.

      Supprimer
  2. (les Québecois ne sont pas des gens comme nous)

    RépondreSupprimer
  3. Les Québécois ne sont pas des gens.

    (Et j'sais d'quoi j'cause…)

    RépondreSupprimer
  4. Article incomplet : on ne nous dit pas quels vins doivent accompagner ces mets délicieux.

    RépondreSupprimer
  5. C'est délicieux, je confirme le commentaire de Catherine, et je ne suis pas une lâche, moi. Enfin, quand il s'agit de manger.

    RépondreSupprimer
  6. J'ai cru que vous nous décriviez un cauchemar en fait ! c'est encore plus écoeurant que la "nourriture" le long des autoroutes allemandes

    RépondreSupprimer
  7. Athena: jamais tenté l'expérience. Justement, je dois aller en Germanie le mois prochain, j'amènerai de quoi.

    Malavita: avec de l'alcool en plus, le foie n'y survivra pas.

    Mère Castor, je vous crois sur parole, mais... la crêpe et le sirop d'érable seulement pour moi, merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le foie survit très bien à l'alcool. Hips.

      Supprimer
    2. Tout le monde n'a pas un foie de bolchévique.

      Supprimer
  8. Tout cela me donne envie de manger des chicken wings....

    RépondreSupprimer
  9. Eh bien, je peux vous dire que les haricots secs à la mélasse ayant mijoté toute la nuit, les saucisses grillées et les yeux sur le plat, au réveil, ça a vite fait de vous chasser la m:ieux accrochée des gueules de bois. si en plus vous faites glisser avec quatre ou cinq p'tites mousses, j'vous dis pas…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les ŒUFS sur le plat, crème d'andouille !

      Supprimer
  10. les yeux sur le plat... non, ne corrigez pas.

    "Pour en revenir aux yeux de veau appréciés de nos ancêtres, j’en ai trouvé une recette dans un livre de 1740: les yeux de veau farcis au gratin.
    On les fait d’abord tremper puis blanchir, cad qu’on les jette dans de l’eau bouillante pendant un instant. On enlève alors les prunelles et on les farcit comme on aime.
    La prunelle est remplacée par une petite truffe. On fait alors braiser les yeux de veau avec des petits oignons et des truffes et on ajoute un bon fond relevé.
    On pouvait aussi les paner et les faire frire ou les servir au vert, comme les anguilles au vert." (Le Guide des connaisseurs)

    RépondreSupprimer

Modération parfois, hélas, mais toujours provisoire, ouf.