vendredi 30 mars 2012

Ces êtres nocifs qui conduisent à la perte de l'humanité

"En ce qui concerne le thème de l'homosexualité, l'auteur se pose cette question : « Est-ce qu'on tue l'actif et le passif, par quels moyens les tuer, est-ce avec un sabre ou le feu ou  les jetant du haut d'un mur, cette sévérité qui semblerait inhumaine n'est qu'un moyen de débarrasser la société islamique de ces êtres nocifs qui conduisent à la perte de l'humanité »"

C'est  dans Wikipedia, là.   Et c'est de qui, hein ?

D'un certain   Youssef al-Qaradâwî,  dans Le licite et l'illicite en islam.

Oui, je sais, je sais... Toutes les religions, ou peu s'en faut, condamnent vigoureusement l'homosexualité. Mais tous les religieux  en 2012 n'incitent pas à  les zigouiller.
Pas d'amalgame, pas de stigmatisation surtout. Faut pas stilgamer, encore moins qu'hier et pas plus que demain.

Cet  homme charmant est-il un  intégriste cavernicole ? Point, nous assure Alain Gresh, qui écrit sur son blog:
"Qaradawi, qu’on le veuille ou non, représente l’une des références des Frères musulmans. Il milite en faveur de l’ouverture et fait régulièrement pression sur les Frères d’Egypte pour qu’ils abandonnent leur sectarisme [...]

Alain Gresh reproche donc à Juppé, Guéant  et Sarkozy d'interdire "par démagogie" l'entrée de ce brave penseur musulman. Il est question de Ramadan aussi.  Allez lire les commentaires horrifiés par ces monstrueuses discriminations  islamophobes contre la laïcité, moi j'ai abandonné en cours de route. J'espère qu'Alain Gresh ne sous-entend pas que par rapport aux prêches musulmans ordinaires, il n'y a pas de quoi fouetter un chat dans ceux d'Al Qradawi.
Alors oui, il y a sûrement de la démagogie en l'air. Monsieur Propre et ses proprinoux  vont nous montrer qui est le chef, le garant de nos institutions, de nos libertés et de nos homosexuels, tout d'un coup, comme ça, hop vive la France forte de ses droits, de ses lois et de ses libertés, et tout et tout. On réagit un peu tardivement mais mieux vaut tard que jamais. Avant, ce n'était pas possible. Maintenant, allez zou, tremblez  vous  les méchants qui voulez saper les fondements de notre République,  qui brûlez en public le Code Civil, qui rêvez de tuer du Français et planquez vos armes lourdes sous le berceau du petit.
Avant les présidentielles de 2017, ce serait possible de n'avoir en France que des prêcheurs qui n'appellent pas à tuer les juifs, les  homosexuels et les femmes adultères, s'il vous plait ? Je m'y prends à temps, là ? Nous avons bien des lois qui doivent préciser deux ou trois petites choses à ce sujet, non  ?

Démagogie, opportunisme... Oh, ça oui.... mais bon, c'est toujours ça de gagné contre l'intégrisme, même si ça fait verser des larmes à ceux qui l'entretiennent et le  soutiennent avec tant d'ardeur.

***

crédit photo: encyclopédie Savoir.fr

15 commentaires:

  1. Les zigouilleurs de sodomites sapent les fondements ?

    N.B. : Passez vos commentaires en "imbriqués", bordel. Il y a un bug chez blogger, avec votre version, on ne peut plus s'abonner.

    RépondreSupprimer
  2. (sinon, bravo pour ce commentaire très fin !)

    RépondreSupprimer
  3. Mais comment faites-vous pour être aussi nauséabondement islamophobe ? Ça m'troue l'cul, moi, des trucs pareils…

    RépondreSupprimer
  4. J'ai subi l'influence délétère de blogueurs nauséabonds. Avant, j'étais normale.

    RépondreSupprimer
  5. Suzanne ( que je remercie pour ce billet ) islamophobe ? ah ben pourquoi je vais passer après la parution de mon prochain billet ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "ah ben pourquoi je vais passer après la parution de mon prochain billet ?"

      Gna-gna-gna. Pour un rebelle à peu de frais ?

      Supprimer
  6. Corto: pour un islamophobe sarkozyste ? ou, pire, un sarkozyste islamophobe ?

    RépondreSupprimer
  7. "Ils ont des yeux et ils ne veulent pas voir" (je parle d'Alain Gresh et de ses séides...).

    RépondreSupprimer
  8. Nicolas Sarkozy discuterait sans doute amicalement avec TEXTE Michele Bachmann pour qui "Gays are part of Satan and their life is bondage". Elle est sur ce point très proche de Youssef al-Qaradâwî et partage sans doute son point de vue sur le droit des femmes ou sur ce que doivent enseigner les instituteurs. Tous tomberont d'accord pour penser que ceux-ci ne pourront jamais dépasser le curé ou le prédicateur... C'est dur d'être républicain !

    RépondreSupprimer
  9. Mtislav: cette charmante personne, d'après ce que j'ai lu, veut sauver les homosexuels par la prière. C'est parfaitement idiot, déplacé, anti tout ce que l'on veut de prétendre sauver les homosexuels de quelque façon que ce soit et au nom de Dieu, mais à tout prendre n'importe quel homosexuel préférera qu'on prie pour lui plutôt qu'on le passe par le feu, le sabre ou la lapidation. Au cas où je sous évalue la dame et qu'elle ne vale pas mieux que cette brochette de religieux interdite de conférence, je veux bien lui adresser les mêmes qualificatifs.
    Le fait est que ces évangélistes et cathos américains au ras de l'Ancien testament sont rattachés tout de suite, par tous les gens qui ont un peu de jugeotte, à l'extrême-droite la plus crade. On n'a pas à essayer de convaincre les gens normaux que ce sont des gens violents et dangereux, ça saute aux yeux.
    Pour ce qui est de notre extrême-droite islamiste, comme dit Estelle plus haut, tant qu'elle sera honorée par une partie de la gauche française qui se déshonore sur ce coup, c'est plus compliqué d'avoir les yeux en face des trous.

    Enfin, je comprends très bien ce que vous voulez dire, je suis d'accord, mais dans les faits, là, pour ces intégristes-là, le tandem Juppé a eu raison. Le Ps a approuvé, semble-t-il, par la voix de Manuel Valls, et c'est tant mieux. Sur ce, je vais vous donner la réponse convenue, et néanmoins sincère: fuck les intégristes quels qu'ils soient.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tandem Juppé-Sarkozy, évidemment.

      Supprimer
  10. Ah, le blog de l'ineffable Alain Gresh... Des articles de la mauvaise foi la plus tordue. Moi aussi j'ai sursauté et je n'en croyais pas mes yeux quand j'ai lu ça:
    "Qaradawi, qu’on le veuille ou non, représente l’une des références des Frères musulmans. Il milite en faveur de l’ouverture et fait régulièrement pression sur les Frères d’Egypte pour qu’ils abandonnent leur sectarisme "
    Je crois qu'il n'avait encore jamais rien écrit de pire, et pourtant, il en en débité, des balivernes en tous genres.
    Quant à ses commentateurs, ils sont ahurissants. D'une intolérance comme on n'en trouve nulle part ailleurs sur les sites prétendument de "qualité" comme se veulent les blogs du diplo.

    RépondreSupprimer

Modération parfois, hélas, mais toujours provisoire, ouf.