mardi 7 octobre 2014

Vive l'utérus durable !

  





     Grâce à une donneuse de 61 ans (ménopausée, donc), une Suédoise de 36 ans à qui la nature avait oublié de placer un utérus à l'endroit ad hoc,  a pu donner naissance à un joli bébé tout neuf. 

L'article est ICI

      J'interdis à l'abominable Nicolas de commenter de quelque façon  que ce soit ce billet.

32 commentaires:

  1. J'aime bien le libellé: " vie pratique" ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Entièrement justifié ! (C'est plus pratique d'avoir des organes à soi qu'aller les emprunter chez les autres).

      Supprimer
    2. Surtout quand on a envie de pisser.

      Faut imaginer la chose. Roger, tu peux me prêter ta... euh... enfin bon, j'ai oublié la mienne à la maison.

      Supprimer
    3. tiens, un Tschok en goguette !

      Supprimer
  2. Réponses
    1. vous êtes dure avec la censure, parce que sur ce (non) coup il y a matière .

      Supprimer
    2. Justement. Je ne veux pas avoir de menaces de mort de la part des groupes de féministes intégristes.

      Supprimer
  3. Quand on connaît, et je sais ce que j'avale, la lourdeur des traitements immuno-suppresseurs pour éviter le rejet et leurs effets secondaires, on ne peut que souhaiter bon courage à cette dame, croiser les doigts pour le futur de l'enfant, et espérer que ça vaille le coup quand sa vie n'est pas en jeu. (catégorie vie pratique avec un cœur d'occasion)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coach Berny, c'est une greffe destinée à être éphémère, d'après les chercheurs.
      Bon courage à votre petit cœur vaillant, par ailleurs...

      Supprimer
  4. C'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleurs...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas sûr ! (enfin, on verra à l'usage...)

      Supprimer
    2. sur la photo c'est tout vu,
      il manque au môme la moitié du corps, les jambes
      et son sourire niais, mon diou

      Supprimer
    3. Oh, mais non voyons ! quand j'ai cherché dans Google images, c'était le seul bébé aux yeux non photoshopés et bleuis à l'extrême.

      Supprimer
  5. Réponses
    1. Mais pourquoi quelle horreur? C'est chouette cette histoire, un don d'organe qui permet à une femme d'avoir un enfant; je trouve cela plutôt positif.

      Supprimer
    2. Je suis de l'avis de la Crevette...

      Supprimer
    3. Bande de réactionnaires progresistes !

      Supprimer
    4. J'avais mal compris. Je pensais à une mère porteuse de 61 ans. Don d'un organe qui ne peut plus servir à cette femme, oui là, je trouve que c'est très charitable. J'ignorais que c'était possible.

      Supprimer
    5. La greffe d'un utérus est une grande première! c'est très prometteur pour toutes les femmes qui n'ont pas d'utérus.

      Supprimer
    6. Et pour tous les hommes qui en voudraient un. On m'a dit que l'interdiction était pour 24h.

      Supprimer
    7. Il y a, d'après Science et vie, 12 000 femmes en France qui ne peuvent pas avoir d'enfant par manque d'utérus... Par contre, en France, les équipes médicales ne procéderont pas avec des donneuses âgées. Mais les recherches et les tentatives un peu partout sont prometteuses.

      Supprimer
    8. Quoi? 12.000 femmes livrées sans utérus?!

      Faut virer le responsable qualité, y a un truc qui va pas là.

      Supprimer
  6. La greffe d'un uterus peut-elle rendre hystérique ? ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Commentaire sérieux : Solveig, c'est bien toi ? Qu'as-tu fait de ton blog et de ton pseudo ?

      Supprimer
    2. Oui, c'est moi.
      Les voies de google me sont décidément impénétrables, y voulait plus de mon pseudo, mauvaise manip de ma part sûrement.

      Supprimer
  7. « à qui la nature avait oublié de placer un utérus à l'endroit ad hoc »

    Ah, une fois de plus, la nature a bon dos.
    Comme disait l'autre (qui, par ailleurs, ne l'a paraît-il jamais dit) : et Dieu dans tout ça ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui ? Eh bien, J.C., évidemment (pas le barbu, l'autre).

      Supprimer
    2. Chieuvrou, j'ai écrit dans Google "Dieu utérus" juste pour voir, et le premier mot du premier site que j'ai trouvé était "Miséricorde".
      Donc; je vous réponds "Dieu, dans tout ça ? Miséricorde...."
      (Google est mieux que le y-king.)

      Supprimer
  8. Quelle idée de vouloir des enfants aussi!

    RépondreSupprimer

Modération parfois, hélas, mais toujours provisoire, ouf.